texte de de presentation

Capitale Historique de la Gascogne, la ville d'Auch séduit d'emblée le Visiteur.

En effet de quelque côté que l'on arrive, tout particulièrement en venant de Toulouse, c'est un ensemble architectural prestigieux constitué de la Cathédrale Sainte Marie, de l'escalier monumental, de la Préfecture (Ancien palais Episcopal) et de la Tour d'Armagnac que l'on peut admirer...

La ville s'étend de part et d'autre de la rivière du Gers: La partie médiévale rive gauche autour de la Cathédrale; les constructions des XIXe et XXe siècles dans la plaine rive droite en bordure de larges avenues ouvertes sur l'extérieur

Pour en savoir plus: http://www.auch-tourisme.com

A découvrir

  • La porte fortifiée
  • La promenade des remparts
  • La route des Bastides et des Castelneaux
  • Le Chemin d'Arles : La via Tolosana, telle que la nommait Aimery Picaud l'énigmatique auteur du premier guide du pèlerin au XIIè siècle, est aujourd'hui plus communément appelée "voie d'Arles". Cette voie historique prolongeait les chemins arrivant d'Italie et ceux provenant du grand-est mais passant sous les Alpes. Elle ne ralliait pas Ostabat comme les trois autres mais bifurquait plein sud à Oloron-Sainte-Marie pour franchir les Pyrénées par le col du Somport et rejoindre les autres voies à Puente la Reina par le Camino Aragonés, (Chemin Aragonais). Cet itinéraire est toujours le même aujourd'hui et le GR653 y a déposé ses marques de balisage. A partir d'Arles, le GR passe par les principales villes suivantes : Saint-Gilles, Vauvert, Castries, Montpellier, Saint-Guilhem-le-Désert, puis rejoint Lodève, le Bousquet-d'Orb, Murat-sur-Vèbre, la Salvetat-sur-Agout, Anglès, le Rialet, Castres, Dourgne, Revel, puis plonge vers le sud pour bifurquer nord-ouest à 90°, proche d'Airoux et rejoindre Toulouse par Pechbusque et Pouvourville. Le chemin débouche à l'ouest de Toulouse sous l'aéroport de Blagnac, ce qui n'enlève rien au charme de la ville rose. L'itinéraire passe ensuite par Colomiers, puis longe et traverse une portion de la forêt de Bouconne, avant de rejoindre l'Isle-Jourdain, puis Auch, Ordan-Larroque, Montesquiou, Tillac, Maubourguet, Morlaàs, Lescar, Pau, Oloron-Sainte-Marie, Lurbe-Saint-Christau pour grimper rapidement vers Sarrance Accous, Cette-Eygun, Urdos, jusqu'aux 1631 mètres du col du Somport.

Pour tout savoir sur la vie du Canton: http://www.montesquiou.info

Les coordonnées du Syndicat d'initiative de Montesquiou: http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/montesquiou.htm

 

Sur la route des Bastides et des Castelneau, Bassoues est un charmant petit village situé au cœur de la Gascogne.

bassoues 2 gers

Un village au caractère typiquement médiéval avec ses fortifications, son donjon du XIVème siècle, sa halle, sa basilique, sa collégiale et la légende de Saint FRIS qui berce ses habitants depuis des siècles.

A découvrir:

  • Son marché hebdomadaire (le lundi)
  • Son ancienne bastide
  • Son lac de 3 ha « Ludina » avec canotage, pêche, parcours sportif, parcours de détente, piscine, jeux aquatiques….
  • La Cathédrale Sainte Marie, chef d’œuvre du gothique méridional (XVe siècle)
  • Le Musée des Beaux Arts et des Arts Décoratifs
  • Le festival de "Country Music de Mirande" au mois de juillet

Site : Office de Tourisme de Mirande

La Bastide de Marciac peut être qualifiée de "Bastide Royale", son plan est représentatif du modèle gascon (Bastide à plan régulier).

A découvrir:

  • La Place de la Bastide de Marciac est la plus vaste de Midi-Pyrénées
  • Le lac de Marciac est un site incontournable pour les visiteurs et les touristes
  • Mais avant tout, le succès de son festival de Jazz et le développement culturel et touristique ont permis à Marciac et à sa région de bénéficier d’une notoriété exceptionnelle.

Site: http://www.marciac.fr

Construite sur les bords de la Baïse, La ville se développa rapidement au Moyen-Âge.

Notamment grâce aux très nombreux pèlerins vers Saint-Jacques de Compostelle qui avaient pour habitude de s'y arrêter. Les instances religieuses favorisèrent ce développement en faisant de Condom le siège d'un évêché. Ils construisirent également de nombreux édifices (cathédrale, cloître, abbaye, hospices...). Le goût des pèlerins pour l'eau-de-vie d'Armagnac entraîna une autre conséquence : le breuvage devint rapidement très connu et demandé, et la Baïse fut aménagée pour permettre l'acheminement des tonneaux jusqu'à Bordeaux. Le port est toujours là, reconverti à l'usage des bateaux de plaisance. Les promenades sur la rivière sont d'ailleurs un des grands attraits de la ville. Si aujourd'hui Condom a passé son heure de gloire, cela reste une cité agréable, avec quelques beaux monuments à découvrir.

Site officiel : http://www.tourisme-tenareze.com

 

AGenda disponibilités